Accueil téléphonique : 01 45 84 24 24
Horaires : mardi : 14h à 17h - mercredi et jeudi : 9h30 à 12h30|contact@avft.org

J – 7 : Bilan provisoire de l’appel à soutien pour Anne

2017-05-15T11:20:36+00:00 14 mars 2011||

Le 18 janvier dernier, l’AVFT a lancé un appel à soutien pour Anne, en vue de l’audience de la Cour d’Assises de la Moselle qui se tiendra les 21, 22 et 23 mars prochains.

Vous avez été nombreuses et nombreux, connu-e-s ou inconnu-e-s de nous, militant-e-s, victimes, sympathisant-e-s, associations et organisations syndicales, à y avoir répondu, financièrement et/ou en manifestant votre soutien à l’égard d’Anne et de l’AVFT.

A ce jour, sur un budget prévisionnel de 9000 euros, nous avons récolté 5966, 10 euros, ce qui représente déjà un très grand soulagement financier pour Anne.

Nous vous remercions donc pour votre solidarité ainsi que pour le temps que vous avez consacré à relayer l’appel auprès de vos différents réseaux.

Tant que la totalité de la somme ne sera pas réunie, il est bien sûr encore utile de faire circuler cet appel à soutien et de faire savoir qu’il n’y a pas de « petit » don : les petits ruisseaux font les grandes rivières. Les messages de soutien, que nous publions sur le site Internet de l’AVFT (suite au texte de l’appel à soutien), sont les bienvenus : Anne consulte régulièrement le site et se nourrit de votre solidarité. Voici le message qu’elle vous adresse :

« Je tiens à remercier toutes les personnes qui me soutiennent dans ce combat que je mène depuis six ans et demi aujourd’hui. Merci à ceux qui ont versés de l’argent à l’association afin de m’aider à rembourser la somme d’argent conséquente que je dois à l’AVFT ainsi qu’à mon avocat. Un grand merci également à toutes les personnes qui prennent le temps de me laisser un petit message de soutien. Ces messages me font chaud au cœur et me permettent de poursuivre mon combat avec encore plus d’envie, de volonté et de combativité. Anne ».

L’appel à soutien nous a en outre permis de mesurer à quel point les extraits de la chambre de l’instruction relatifs au consentement, en partie reproduits dans notre texte, avaient trouvé écho, chez les femmes, et les victimes auprès desquelles l’AVFT intervient ou est intervenue : cette analyse est pour elles comme pour nous la condition de la liberté sexuelle des individu-e-s et doit être au cœur des politiques publiques et pénales et de toute action de lutte contre le viol.

L’équipe de l’AVFT

S’INSCRIRE A LA NEWSLETTER

E-mail: