Valérie, conductrice de bus, 2011

Lettre adressée à l’AVFT, septembre 2009

Nous sommes plus de 200 conducteurs de bus chez xxx, nos services sont différents à des heures différentes. Je ne vois donc pas mes collègues tous les jours notamment messieurs xxx et xxx qui sont l’objet de mes plaintes. En effet ces deux hommes m’ont fait du harcèlement sexuel. Mr xxx, il y a environ 1 an et demi m’a harcelée en essayant de m’embrasser sans mon consentement. Un jour, à l’arrêt xxx, il est monté dans mon bus. J’étais assise à la place conducteur et il a usé de sa force pour essayer de m’embrasser, j’ai forcé pour le repousser car je ne voulais pas et je lui ai dit. Lui ayant répété à plusieurs reprises d’arrêter ces agissements, un jour je l’ai menacé de tout dire à Monsieur xxx, directeur d’exploitation, s’il n’arrêtait pas.
Depuis ce jour il a cessé de me harceler.
Quant à Mr xxx, il me harcèle moralement depuis deux ans en ne parlant qu’avec des propos à connotation sexuelle. Je lui ai dit maintes fois d’arrêter mais en vain. Ne le voyant pas tous les jours j’essayais d’oublier mais la semaine du 1er Août 2011, je l’ai vu tous les jours et il a continué. Le lundi 1er Août, j’étais assise devant le dépôt sur un banc, il m’a demandé de me lever pour lui dire bonjour, j’ai refusé. Je me suis levée pour dire bonjour à un autre collègue, puis il m’a dit bonjour et je me suis assise et là il m’a dit : « Tu vois, c’est moi qui commande« . J’ai eu la désagréable impression qu’il voulait me soumettre. Ca m’a été franchement très blessant. Le mardi 2 Août 2011, il faisait les pleins des bus et de loin il m’a dit «  tu me suces« . N’en pouvant plus, me sentant violée, le jeudi 4 Août 2011 j’en ai parlé à Mr xxx afin que ces agissements cessent.
Je veux que tout ca cesse définitivement car je ne suis ni une pute ni un objet.

Merci de votre compréhension

Print Friendly, PDF & Email
Cliquez pour partager sur Facebook (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager sur Twitter (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager sur Whatsapp (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager par email (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour obtenir un PDF de cette page prêt à imprimer ou à partager par email