Jeanne d’Arc

Une victime rencontrée à Lyon :

« Je me sens comme Jeanne d’Arc, tout le monde me dit que je dois agir, que je dois dénoncer… mais c’est moi qui suis en première ligne, pas eux ! Il faut vraiment avoir des convictions pour aller au bout d’une telle procédure.
Lors de la confrontation au commissariat, j’ai pu tout le temps prouver le contraire de ce qu’il affirmait, et ça, c’était une vraie victoire.
Mais j’ai quand même l’impression d’avoir plongé dans une piscine d’eau glacée et que la traversée est très longue
« .

Print Friendly, PDF & Email
Cliquez pour partager sur Facebook (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager sur Twitter (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager sur Whatsapp (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager par email (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour obtenir un PDF de cette page prêt à imprimer ou à partager par email