Loi uniquement pour les femmes

Cet après-midi, l’Assemblée Nationale examinera une proposition de loi renforçant la protection des victimes et la prévention et la répression des violences faites aux femmes.

Dans un journal de France Inter aujourd’hui, nous avons pu entendre : “Même si certains hommes sont aussi victimes de violences commises par leur compagne, cette loi ne concernera que les femmes”.

D’une part, le journaliste omet de préciser qu’un homme peut être victime de violences commises par son compagnon.
D’autre part, cette affirmation met l’accent sur une réalité -des violences commises par des femmes- dont nous ne nions pas l’existence mais qui est sans aucune commune mesure avec les violences masculines à l’encontre des femmes.
Enfin et surtout, elle méconnaît gravement un principe fondamental de notre droit : il n’est jamais sexué, et s’applique, au moins en théorie, aux deux sexes.
Une loi spécifique pour les femmes serait d’ailleurs anticonstitutionnelle.

Alors même si cette proposition de loi mentionne les violences faites aux femmes, une fois ces dispositions votées, elles s’appliqueront aux hommes comme aux femmes.

Print Friendly, PDF & Email
Cliquez pour partager sur Facebook (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager sur Twitter (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager sur Whatsapp (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager par email (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour obtenir un PDF de cette page prêt à imprimer ou à partager par email