Fête de l’Huma : le gobelet qui fait tâche

La fête de l’Huma s’est achevée dimanche soir sur les discours du candidat à la présidence de la République Jean-Luc Mélenchon pour le Parti de Gauche, contenant des engagements en matière d’égalité femmes-hommes et celui de Pierre Laurent, secrétaire du Parti Communiste.

Devant eux, les personnes présentes avaient peut-être à la main “le gobelet de la fête de l’Huma”, vendu un euro à des milliers de visiteurs-euses, ornementé d’un dessin de Wolinski représentant une femme nue, à quatre pattes, avec une fleur plantée dans les fesses et du texte : “je protège la nature”. Un “objet de collection », selon la section d’Aubervilliers du PCF.

On nous a signalé que les féministes qui s’en étaient plaintes s’étaient vues reprocher leur manque de sens de l’humour.

Nous aussi, on en manque.

Print Friendly, PDF & Email
Cliquez pour partager sur Facebook (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager sur Twitter (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager sur Whatsapp (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager par email (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour obtenir un PDF de cette page prêt à imprimer ou à partager par email