“Quand la justice se sera exprimée je serai la première, je l’ai fait pour Jacques Mahéas qui a été condamné pour avoir fait du harcèlement sexuel. Je l’ai renvoyé du PS (…)”

Un adhérent nous signale une interview de Martine Aubry dans “On n’est pas couché”, le 4 septembre 2011. Interrogée sur sa position par rapport à “l’affaire Guérini”, elle répond :
Quand la justice se sera exprimée je serai la première, je l’ai fait pour Jacques Mahéas qui a été condamné pour avoir fait du harcèlement sexuel. Je l’ai renvoyé du PS mais il y avait une décision de justice ».

Martine Aubry instrumentalise “l’affaire Mahéas” en travestissant le rôle qu’elle a joué pour se donner du crédit sur “l’affaire Guérini”.

S’il bénéficie du même traitement par le PS que Jacques Mahéas, que M.Guérini dorme sur ses deux oreilles : même condamné (le cas échéant, dans plusieurs années compte tenu de la longueur des procédures judiciaires), il aura encore 2 ans 1/2 devant lui avant d’être inquiété par le PS.

Post-Scritum : Jacques Mahéas a été condamné pour agressions sexuelles et non pour harcèlement sexuel.

Print Friendly, PDF & Email
Cliquez pour partager sur Facebook (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager sur Twitter (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager sur Whatsapp (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager par email (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour obtenir un PDF de cette page prêt à imprimer ou à partager par email