« Pour NTM, on croise les doigts »

C’est la phrase prononcée par le responsable du festival des Eurockéennes de Belfort, vendredi 26 juin dans le flash info de 8 heures sur France Inter.

Il exprimait sa crainte que Joey Starr, chanteur du groupe NTM, n’obtienne pas d’aménagement de peine – il est actuellement incarcéré – pour pouvoir se produire dans plusieurs festival de l’été, après sa condamnation pour « violences volontaires avec menace d’une arme et destruction de biens privés » à 2 ans d’emprisonnement dont 6 mois fermes.

Il s’agit de la 14ème condamnation du chanteur, dont 5 pour violences, notamment commises à l’encontre de femmes, dont son ex-compagne.

Après le soutien sans faille de certains responsables de festivals, dont celui de Bourges, au chanteur Orelsan(1), voici donc qu’un autre croise les doigts pour qu’un homme notoirement violent à l’encontre des femmes l’honore de sa présence.

Notes

1. Extraits de ses textes : : « Mais ferme ta gueule ou tu vas t’faire marie-trintigner », « Prends chacun de mes textes comme une insulte à ta famille et dis-toi bien que je pense à ta femme pendant que je fourre ta gamine », « J’rêve de péter les dents d’l’autre pétasse des Pussycat Dolls ». « Appréciation » du Printemps de Bourges : « Cet album nous a paru excellent, composé de bons textes qui nous semblaient le parfait reflet d’une génération (celle des 20 ans) un peu perdue et désabusée (…) nous assumons nos choix artistiques et avons la certitude d’avoir programmé un artiste »

Print Friendly, PDF & Email
Cliquez pour partager sur Facebook (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager sur Twitter (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager sur Whatsapp (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager par email (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour obtenir un PDF de cette page prêt à imprimer ou à partager par email