Réponse (commentée) de l’ambassade de Turquie à l’AVFT

Reproduite ci-après (et consultable en VO ici)

Marilyn Baldeck
Déléguée générale
AVFT Libres et Egales
51 bd Auguste Blanqui
75013 Paris
Tél : 01 45 84 24 24
www.avft.org

Paris, le 17 septembre 2013

Madame,

Votre lettre que nous avons reçue le 13 septembre et que nous vous retournons par la présente, est un triste reflet de votre incapacité à défendre vos idées, aussi farfelues soient-elles, face à un membre d’un gouvernement que vous vous permettez de critiquer.

Une institution digne de ce nom aurait au contraire profité de cette disponibilité d’un haut responsable pour justement essayer de mieux comprendre les questions auxquelles elle prétend s’intéresser.

La Ministre des Droits des femmes, à qui nous copions cette lettre, ne manquera surement pas de constater les limites de l’action de l’AVFT et d’en tirer les conséquences adéquates.

Au cas où votre association voulait combler son manque de connaissance du cas de Madame Pinar Selek, il lui serait bien sûr possible de demander rendez-vous auprès de notre Ambassade.

Je vous prie d’agréer mes salutations distinguées,

Elif Celebican
Deuxième Secrétaire

Copie :
Shéraz GASRI
Conseillère diplomatique
Ministère des Droits des femmes


COMMENTAIRE DE L’AVFT

  • Une association, qu’une ministre du gouvernement turc avait jugée suffisamment sérieuse pour qu’elle souhaite la rencontrer, est taxée d’incompétente (“votre incapacité à défendre vos idées“), d’avoir des idées “farfelues” et d’être “limit“, dès lors qu'” se permet de critiquer“(sic)(1).
  • L’ambassade de Turquie nous assure que, sur sa demande, l’Etat français, via sa ministre des droits des femmes, prendra des mesures de rétorsion à l’encontre de l’AVFT : “La ministre des Droits des femmes (…) ne manquera surement pas de constater les limites de l’action de l’AVFT et d’en tirer les conséquences adéquates“.

Cela n’est donc pas de l’AVFT qu’une réaction est attendue.


Notes

1. Oui, ce sont des choses possibles dans les Etats de droit !

Print Friendly, PDF & Email
Cliquez pour partager sur Facebook (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager sur Twitter (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager sur Whatsapp (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager par email (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour obtenir un PDF de cette page prêt à imprimer ou à partager par email