Mariage « précoce », bis

Il y a quelques jours, nous réagissions à la campagne publicitaire de l’ONG PLAN contre le mariage dit “précoce”, qualificatif qui a l’avantage de ne rien dire et de ne rien juger.

On pouvait lire sur les affiches :

« TOUTES LES PETITES FILLES REVENT D’AVOIR PLUS TARD UN MARI »
« POUR CERTAINES, PLUS TARD ARRIVE BIEN TROP TOT »

Tiens tiens, quelques jours plus tard et à l’approche du 11 octobre, “journée internationale des filles”, le message a subtilement évolué, à coup de rafistolage sur les 4X3 du métro :

« AVOIR UN MARI PLUS TARD, C’EST UN REVE DE PETITE FILLE »
« POUR CERTAINES, PLUS TARD ARRIVE BIEN TROP TOT ».

Certaines personnes ont dû se dire qu’il y avait quelque part un problème avec une affirmation aussi péremptoire.

Mais apparemment leur manuel “le féminisme pour les nuls” sert toujours à caler la porte.

Print Friendly, PDF & Email
Cliquez pour partager sur Facebook (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager sur Twitter (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager sur Whatsapp (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour partager par email (ouvre dans une nouvelle fenêtre) Cliquez pour obtenir un PDF de cette page prêt à imprimer ou à partager par email